Sophie Masson, céramiste.

Samedi 27 octobre 2018.

Il est 11 heures quand je retrouve Sophie Masson au Vestiaire. N’ayant encore jamais mis les pieds dans le lieu, je suis d’abord agréablement surprise par la douce lumière qui filtre par les verrières. L’endroit est encore fermé au public, tout est calme.

Cet ancien bâtiment industriel, réhabilité en ateliers-boutiques, appartient à Maisons de Mode. Ce label est un incubateur de talents offrant aux jeunes créateurs du Nord un espace et un accompagnement dédié.

Sophie m’accueille chaleureusement, avec sourire et bienveillance.

Pendant deux heures, nous allons discuter céramique, porcelaine, modelage, coulage, chronométrage, inspiration et créativité.

Sophie aime le fonctionnel. L’objet dans la beauté et la simplicité de son quotidien.

Après une carrière dans le stylisme de mode, durant laquelle déjà elle réalisait des décors sur porcelaine, Sophie décide de poursuivre plus loin dans le travail de la matière. Elle sera labellisée Maison de Mode en 2017. Elle personnalise une partie de sa collection, et invite également des artistes à s’exprimer sur sa porcelaine.

Cette séance en atelier m’a beaucoup apporté. J’ai eu le sentiment d’être véritablement à ma place. Comme si c’était ce que je voulais et devais faire désormais en photographie.

Désormais, j’aide les artisans, les créateurs et les entreprises à taille humaine à valoriser leur savoir-faire. Je ne suis pas seulement photographe. J’aide ces artisans d’aujourd’hui à remettre l’humain au cœur de leur communication, à sortir de leur atelier pour montrer au monde leurs mains qui créent, leur talent, mais aussi et surtout les sourires qui se dessinent dans leur corps et dans leur cœur.

Laisser un petit mot

Naviguer