Les roulés gourmands à la cannelle – Cinnamon Rolls

Depuis quelques jours le froid étreint la ville, s’engouffrant par les interstices des fenêtres et des portes, parvenant à nous glacer les os jusque sous les draps. Les réveils sont repoussés, étirés, comme une contrainte durant ces jours sans soleil.

Cette saison teinte souvent nos journées de sentiments particuliers. Le plaisir enfantin de rassembler tous les plaids afin de s’y emmitoufler, la frustration de ne pas habiter près d’une forêt pour voir chaque jour les feuilles se teinter d’or ou encore la déception de voir le soleil se coucher si tôt qui s’accompagne d’un sourire béas à l’idée de retrouver les couleurs des ciels d’hiver.

Ce jour-là, la rosée du matin a déposé sur les rues un manteau argenté. Quelques gouttes perlent sur nos fenêtres et troublent notre vision de la ville endormie. Les rues sommeillent encore, emmitouflées dans un cocon de brume. Blottis l’un contre l’autre dans le canapé, en compagnie de notre matou curieux, nous accueillons l’automne une tasse de thé fumant à la main, une brioche réconfortante dans l’autre.

En prévision du petit déjeuner, nous avons préparé la veille quelques Cinnamon Rolls, ces délicieux roulés à la cannelle et à la cardamome. L’occasion de découvrir davantage notre nouveau compagnon de cuisine, le mini artisan de KitchenAid, et d’embaumer l’appartement d’une douce odeur régressive.

Pour la pâte à brioche, nous restons fidèles à notre recette de mamie. Nous avons simplement ajouté aux ingrédients une demie cuillère à café de cardamome moulue.

La différence entre nos précédentes réalisations de brioches et celle-ci est l’arrivée du KitchenAid dans notre cuisine. Nous avons suivi les mêmes étapes de la recette mais nous avons laissé le crochet pétrisseur se muscler les bras pour nous. Le pétrissage à la main n’est pas difficile en soi, seulement il nécessite du temps (20 minutes minimum). Avec le robot nous pouvons continuer à faire autre chose en même temps. C’est un réel plaisir de réaliser ses viennoiseries soi-même & la prochaine étape pour nous sera la confection du pain !

Pour environ 12 gros roulés ou 20 petits

cinamom-rolls-recette-21Rappel pour la pâte à brioche :

  • 500g de farine T45 ou T55
  • 20 cL de buttermilk
  • 3 œufs entiers (environ 170g) + 1 pour la dorure
  • 50g de sucre glace
  • 60g de beurre froid en petits dés
  • 7g de sel
  • 20g de levure de boulanger fraîche
  • + une demie cuillère à café de cardamome moulue

Pour ceux qui réalisent leur pâte à la main, retrouvez toutes les étapes du pétrissage de la pâte sur notre précédent article.

Pour ceux qui possèdent un robot ce sont les mêmes étapes, la muscu’ en moins : nous avons d’abord mélangé les ingrédients secs et liquides en réalisant un puits et en utilisant le batteur plat pendant 2 minutes à vitesse minimum. Ensuite, nous avons mis le crochet pétrisseur et avons pétri la pâte en augmentant progressivement la vitesse de la 2 à la 4 pendant 20 minutes. Enfin nous avons ajouté le beurre et nous avons pétri à nouveau jusqu’à ce que tout le beurre soit incorporé (environ 5 minutes à vitesse 3).

Lorsque votre pâte est pétrie : déposez-la dans un saladier fariné et filmez au contact. Réalisez une première levée d’environ 1h-1h30 à température ambiante l’été et près d’une source de chaleur l’hiver.

Lorsque votre pâte a doublé de volume, dégazez-la en enfonçant votre poing et en l’étirant sans la casser. Déposez à nouveau votre pâte dans un saladier fariné, filmez au contact et réservez une nuit (ou 2 heures minimum) au réfrigérateur (cela n’altère pas la pousse et va faciliter le façonnage).

Pour la garniture :

Nous avons testé (et approuvé) trois garnitures :

  • la première classique au beurre : mélangez 70g de beurre pommade, 50g de sucre roux et 2 cuillères à café de cannelle
  • la deuxième classique + pommes : Faites revenir une pomme coupée en dés dans une noisette de beurre et une cuillère à soupe de sucre roux. Réalisez le mélange précédent beurre+sucre+cannelle. Étalez ce mélange sur votre pâte et ajoutez quelques dés de pomme.
  • la troisième au chocolat : faites fondre 100g de chocolat et vous pouvez y ajouter une petite cuillère à café de cannelle, 1/2 càc de gingembre et de muscade.

Pour réaliser les roulés, découpez dans votre pâte des pâtons à poids égal (40g ou 70g, tout dépend de votre gourmandise). Étalez un premier pâton à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Recouvrez votre pâte avec la garniture de votre choix. Réalisez un boudin en roulant votre pâte (dans le sens de la longueur). Coupez le boudin en deux puis torsadez les deux morceaux de pâte. Formez le roll en refermant votre brioche. Et ainsi de suite avec les autres pâtons.

Déposez vos roulés sur une grille recouverte de papier sulfurisé et réalisez une dernière levée d’environ une heure.

Une fois la dernière levée réalisée, vos roulés ont doublé de volume. Pour obtenir une belle dorure à la cuisson, badigeonnez délicatement vos roulés d’œuf (œuf battu + sel + un peu d’eau) ou de lait. Enfournez dans un four préchauffé à 150° pendant 15 minutes.

cinnamon rolls recette carnet de printempscinnamon rolls recette carnet de printemps

cinnamon rolls recette carnet de printemps

cinnamon rolls recette carnet de printempscinnamon rolls recette carnet de printemps

N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire si vous avez des questions ! 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

20 petits mots

  1. Qu’ils sont doux ces mots ♡ Et vos photos sont de plus en plus jolies (la première, devant la fenêtre embuée avec Iuno ^^, ton plaid et ton thé ♡ ), j’adore j’adore c’est très inspirant tout ça !
    Et tu sais quoi ? (attention à tes chevilles Anaïs ^^), tu me fais penser à Marilou de Trois fois par jour 🙂 Peut-être cet univers authentique et ces recettes simples et réconfortantes, je ne sais pas trop, mais j’y pense à chaque fois, fallait que je te le dise 😉
    Bisous

    • Carnet de printemps Répondre

      Oh la la la, les chevilles en forme de pastèque ! Merci, merci, merci ♡ Je ne sais même pas quoi ajouter d’autre tant ton commentaire me fait plaisir ! On est en train de réfléchir (enfin) à des recettes salées, j’espère que ce sera tout aussi inspirant 🙂

    • Carnet de printemps Répondre

      Merci toi ♡ Il faut que ça continue, on a la pression là ! 🙂

  2. Un si joli article plein de photos toutes douces, je suis vraiment fan ! L’ambiance des photos est juste folle <3

    • Carnet de printemps Répondre

      Oh c’est adorable Cécile, merci beaucoup pour ton gentil commentaire ! 🙂

  3. Tu décris vraiment bien l’atmosphère de l’automne… et tes petits kanelbullar ont l’air délicieux, ça me rappelle avec nostalgie mon voyage en Suède et au Danemark.

    • Carnet de printemps Répondre

      C’est gentil, merci beaucoup ! ♡ Oh oui j’imagine que cela doit te rappeler le visage adorable de cette petite qui préparait des Kanelbullar avec sa mamie ! 🙂

  4. Qu’il est beau votre article… vos photos sont vraiment magnifiques ! J’en avais déjà fait des petites brioches comme celles ci l’an dernier. Je vais tester votre garniture chocolat / cannelle tiens !!! Continuez comme ça 😉

    • Carnet de printemps Répondre

      Merci beaucoup Nicole, ton commentaire est vraiment très gentil ! 🙂 La garniture chocolat/cannelle est délicieuse ! ♡

  5. Magnifiques ambiance et réalisations…! Je découvre ton blog.. C’est cocoon, c’est gourmand, c’est chouette! 😉
    Si pendant cet hiver je prévois de passer un dimanche où j’ai du temps devant moi.. alors je testerai tes recettes.. hummm! ^^

    • Carnet de printemps Répondre

      Oh bienvenue par ici 🙂 Merci pour ton petit mot ! J’espère que tu auras du temps pour toi, ces petites brioches sont encore plus délicieuses mangées emmitouflé sous un plaid pendant les fêtes de Noël ♡

  6. Tellement bon et réconfortant 🙂
    Merci pour cette délicieuse recette et ce petit moment de douceur.

Laisser un petit mot

Naviguer