Moments of everyday life #10

Septembre. Le bilan des actes manqués et les projets de mi-parcours notés dans nos nouveaux carnets. Après l’excitation des premiers jours s’immisce doucement la routine propre aux habitudes.

Retour à Lille après 15 jours passés dans le Queyras. Nous voilà partagés entre le plaisir de retrouver ce train-train rassurant, et l’envie de nous enfuir encore au grand air.

La solitude rencontrée sur les chemins de randonnée a infiltré nos âmes. Retrouver la clarté grisâtre de la ville ne nous enchante guère, ni le bourdonnement des voix dans les rues, ni le grondement des voitures, ni même les rires aux terrasses des cafés.

Et puis chercher un peu de quiétude le temps de quelques week-end au grand air. Retrouver les courbes familières de notre campagne natale. Le bonheur enfantin et gratuit de s’enfoncer dans les herbes hautes des champs de maïs ; ramasser des kilos de pommes dans le verger de papi & mamie, bottes terreuses aux pieds ; profiter de la saison si courte des mirabelles, rhubarbe, puis celle des mûres & des figues. Et bientôt les courges.

Automne, nous t’attendons patiemment. Toi & ta saveur si particulière, aux goûts familiers de chaï tea & de tarte aux pommes.

Et vous, comment se passe votre rentrée ?

17 petits mots

  1. Tu poses de jolis mots par ici! Et comme toujours accompagnés de belles photos aux teintes d’automne déjà.
    Moi aussi j’attends cette saison que j’ai appris à aimer. Alors que j’avais en horreur octobre et novembre… J’avais tord! L’automne a quelque chose de magique. Il y a un truc dans l’air. Les couleurs rouilles, les rouges, les tasses de thé fumantes, les odeurs de champignons en forêt, les recettes de courges en tout genre, les bonnes lectures alors que dehors il pleut… Cette année j’envisage la rentrée sereinement 🙂
    Bises!

    • Carnet de printemps Répondre

      Mais oui nous c’est la même chose, octobre & novembre étaient synonymes de changement d’heure, de jours trop courts, de froid et d’humidité ! Alors que le programme est finalement beaucoup plus réjouissant et plus doux 🙂 Il suffit de s’emmitoufler sous des couches épaisses de pull doudou et de savourer les petites joies qui s’offrent avec l’automne ♡
      Merci pour ton gentil mot, c’est toujours un plaisir de te lire par ici ♡

    • Carnet de printemps Répondre

      Et toujours de si gentil commentaire 🙂 merci Lolli ♡

  2. Bon je découvre ton blog via Hello Coton et si je peux me permettre je suis tombée amoureuse de tes photos BRAVO

    • Carnet de printemps Répondre

      Oh mais c’est gentil ça ! Merci Maud & bienvenue par ici 🙂

  3. Toujours de la douceur dans ces photos et ces petits mots qui donne envie d’évasion et de repos.
    Personnellement j’adore la rentrée c’est comme un nouveau départ et particulièrement cette année où je ne sais pas du tout ce qui va m’attendre dans les prochains mois. En plus de ça c’est synonyme dans nouvelles tenues, on retrouve nos collants, nos petites bottines et nos petites veste. On peut recommencer à boire des chocolats chaud sous le pled. Je crois que l’automne et le printemps sont les saisons préférées.

    • Carnet de printemps Répondre

      Rah le plaisir de retrouver les collants et les pulls, ça je savoure en effet ! 🙂
      L’année dernière à la même période j’étais dans la même situation que toi, à ne pas savoir ce que la fin d’année me réserverait ! c’est bon aussi de se laisser bercer par les aléas de la vie, et de voir où cela nous mène 🙂
      Belle rentrée à toi Sophie, et merci pour ton gentil mot ♡

    • Carnet de printemps Répondre

      Merci à toi Marion pour ton petit mot encourageant ♡ On aime beaucoup beaucoup cette rubrique, alors c’est un plaisir de lire tant d’enthousiasme 🙂

    • Carnet de printemps Répondre

      Merci Nanou ♡♡♡ Trop chouette de te lire par ici ! 😉

  4. Lorsqu’on a parcouru tout l’été des chemins d’herbes folles, fait des siestes dans de petites criques désertes, lu au jardin sous la protection des grands arbres, il est bien difficile de retrouver la ville, et la mienne c’est Paris ! Alors tu imagines… Puis une fois le temps d’adaptation passé, on salue l’automne, ses couleurs et ses gourmandises. J’ai les mêmes que toi, noix, figues, mûres et raisin.
    Que tes photos sont belles !
    Et le texte qui l’accompagne comme un poème de Maurice Carême…
    Bel après-midi,
    Dominique

    • Carnet de printemps Répondre

      Ah ! Maurice Carême, toute mon enfance à l’Ecole 🙂
      Je vois que nous avons partagé le même sentiment à la rentrée, de ne pas être immédiatement à notre place une fois passées les portes de la ville. Il est vrai qu’il faut un petit temps d’adaptation. Ce mois-ci nous avons accumulé les week-end en forêt pour s’évader encore un peu & voir les couleurs de l’automne se dessiner progressivement ici et là.
      Merci pour ton gentil mot Dominique ♡

  5. Bonjour 🙂

    C’est un bel article tout plein de douceur qui fait du bien à voir et à lire. Tes photos ont réveillé une envie d’un petit bain de nature, il faudrait que je prenne le temps d’une promenade.
    Je ne suis pas dessert du tout, alors les gâteaux d’automne me font moins rêvé, mais les thés fumants, les champignons et les mirabelles, et les pulls et gilets doudous oui ! Merci de cette douceur en tout cas !

Laisser un petit mot

Naviguer