Blériot. Ciel d’orage, couleurs dorées et matières patinées.

L’horizon barré çà et là par les ferries ou les côtes anglaises, la plage de Blériot avait un charme fou cet après-midi d’hiver. Bercés par le bruit des vagues et l’odeur des embruns, nous avons flâné sur la plage quelques heures, les pieds s’enfonçant dans le sable moelleux.

Vouloir sentir le vent, le sel picoter la peau et les embruns chatouiller les cheveux. Rêve accessible, mais ô combien salvateur. Nos sourires se dessinent à mesure que les vagues se rident. Nous resterons pour toujours les étrangers d’une ville, mais demeurerons chez nous au contact du moindre centimètre de matière organique.

La mer vient lécher les portes des cabanes nichées au creux des dunes. Les goélands fendent le ciel avec leur ventre dodus, planant dans les courants aériens. Et puis ces nuages bas, cotonneux, collant au paysage. Portés par le vent, ils glissent sur la mer. Nous pouvons observer à l’horizon la pluie nous poursuivre et venir à notre rencontre. Avant qu’elle ne martèle la plage de ses larmes salées, nous courrons nous réfugier dans l’habitacle de la voiture. Nous rentrerons par la route côtière reliant Blériot à Boulogne, à la recherche d’un petit poissonnier encore ouvert en ce dimanche soir.

bleriot-sangatte-plage-51
bleriot-sangatte-plage

16 petits mots

  1. Carnet de printemps Répondre

    C’était très très beau oui ! C’est sans doute le plus beau coucher de soleil qu’on ait vu sur cette plage jusque maintenant 🙂

  2. Olala comme ça fait du bien de retrouver tes récits par ici… Je lis tes mots comme une nouvelle courte, c’est beau, ça transporte instantanément ! Et puis je ne connaissais pas du tout ces cabanes de Blériot, je peux donc ajouter une nouvelle destination pour nos escapades d’automne 🙂 Merci Anaïs !

    • Carnet de printemps Répondre

      Merci à toi pour ton mot bien agréable à lire ♡♡♡ Ça me fait du bien également de revenir par ici à chaque fois ! C’était une fin de journée froide mais douce et agréable pour les yeux & le cœur 🙂

    • Carnet de printemps Répondre

      C’était si beau sous ce ciel orageux ♡

  3. S’il y a bien une chose dont je ne me lasse pas, ce sont tes articles! Courts, poétiques et si doux! Merci Anais !

    • Carnet de printemps Répondre

      Oh c’est gentil Amélie ! Un grand merci à toi pour tes mots toujours bienveillants par ici ! ♡♡♡

  4. Bonjour, très série et je peux vous le dire que c’est un endroit magnifique car je les photographie très souvent ces chalets et c’est sympa de les voir sur votre blog merci.

    • Carnet de printemps Répondre

      Merci beaucoup ! On ne se lasse pas de ces chalets, ils sont si photogéniques 🙂

    • Carnet de printemps Répondre

      Merci Amélie. C’est toujours un plaisir de te lire par ici ♡

Laisser un petit mot

Naviguer