Sophie Masson, céramiste.

Samedi 27 octobre 2018. Il est 11 heures quand je retrouve Sophie Masson au Vestiaire. N’ayant encore jamais mis les pieds dans le lieu, je suis d’abord agréablement surprise par la douce lumière qui filtre par les verrières. L’endroit est encore fermé au public, tout est calme. Cet ancien bâtiment industriel, réhabilité en ateliers-boutiques, appartient à Maisons de Mode. Ce label est un incubateur de talents offrant aux jeunes créateurs du Nord un espace et un accompagnement dédié. Sophie m’accueille chaleureusement, avec sourire et bienveillance.

Jura.

Qu’il est bon de revenir par ici. Après nous être enfermés quelques mois dans des autocontraintes, persuadés que nous ne pouvions pas publier ce que…

    Naviguer